Rouvrir le monde

Eté culturel 2021

ROUVRIR LE MONDE Pour les enfants, les jeunes, les familles et tous les habitants, avec les artistes de Provence-Alpes-Côte d’Azur… Dans l’attente d’une pleine et entière reprise de la vie artistique et culturelle, le ministère de la culture mobilise pour la deuxième année des budgets spécifiques destinés à maintenir pendant tout l’été 2021 une présence et une activité artistique et culturelle sur tout le territoire.

Alors que la crise sanitaire a fragilisé un peu plus l’économie dans laquelle s’inscrivent les artistes, le Frac et la Drac se sont mobilisés dès 2020 pour soutenir les acteurs de la création contemporaine en constituant un fonds d’acquisition exceptionnel ayant bénéficié à trente-deux artistes dont les œuvres sont entrées dans les collections du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Afin de maintenir le soutien à la production artistique, le Frac et la Drac portent un programme de sept résidences d’artistes sur l’ensemble du territoire régional à compter du début de la saison estivale 2021. Ils sont accueillis par des structures partenaires disséminées dans la région et partagent leur temps entre travail de création et transmission avec le public.
Ainsi dans les Alpes de Haute-Provence, la Maison des Jeunes et de la Culture de Manosque accueille en résidence Alexandre Gérard, artiste représenté dans les collections du Frac, dont les vidéos renouvèlent le regard porté sur la réalité du quotidien par l’usage de l’humour. À Rougon, la Bergerie de Faucon reçoit Léo Sudre pour un moment de travail et de partage au cœur du Parc naturel régional du Verdon, une source d’inspiration pour l’artiste qui réfléchit les interactions entre l’Homme et son environnement.
Dans le Var, la Caisse Centrale des Activités Sociales de l’énergie, accueille Karine Debouzie et Thomas Laigle dans les Centres de vacances de Giens et Six-Fours-les-Plages. La première propose une pratique axée autour de la pauvreté du matériau en utilisant des éléments réemployés, souvent issus de l’industrie. Quant à la résidence de Thomas Laigle, elle viendra prolonger un travail entamé il y a plusieurs mois consistant en la composition d’une toccata électronique, accompagné par un ballet de papillons et une chorégraphie lumineuse.
À Savines-le-Lac, dans les Hautes-Alpes, la CCAS reçoit sur un troisième site de vacances Baptiste Croze, artiste glaneur qui s’attache à composer, à travers ses installations, une poétique de l’objet. À quelques dizaines de kilomètres de Savines-le-Lac, Anaïs Touchot entre en résidence au Centre aéré municipal de Briançon en partenariat avec le Centre d’art contemporain. Sa pratique propose une interaction directe avec l’œuvre, invitée à être touchée, manipulée, activée par le public.
Enfin, dans les Alpes-Maritimes, Céline Marin est reçue au Centre Communal d’Action Sociale de Beausoleil. Ses dessins se composent de motifs découpés et recollés, reprenant la tradition des assemblages des artistes des années 1970 pour en redéfinir les préceptes actuels.

L’Été culturel est une manifestation à l’initiative du Ministère de la culture et mise en œuvre par la Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur et les opérateurs nationaux.