Atelier Récits évolutifs

Autour de l’exposition Elle a allumé le vif du passé de Katia Kameli

Ados/adultes
reservation@frac-provence-alpes-cotedazur.org
+33 (0)4 91 91 27 55
3 € pour les moins de 18 ans – 6 € pour les adultes
Limité à 10 personnes par atelier

« J’ai toujours considéré que l’histoire était de la fiction, puisqu’il y a toujours un narrateur. Un narrateur implique forcément une fiction. »
Katia Kameli

L’atelier Récits évolutifs propose à ses participants de devenir passeurs d’histoires. À travers différents moyens d’expression : la parole, le dessin, l’écriture ou encore l’improvisation, les participants seront amenés à raconter et explorer les histoires racontées par chacun. Chaque histoire viendra ainsi s’enrichir et se transformer au contact des différents passeurs pour donner naissance à un récit collectif probablement riche en surprises… Une façon de s’interroger sur le statut du narrateur et notamment sur la question de sa neutralité.

Expositions au Frac
Elle a allumé le vif du passé
Exposition : Du 20 mai au 19 septembre
Nocturne dans le cadre du Grand Arles Express. Entrée libre et gratuite : Vendredi 11 juin 18:00-22:00
Week-end d’ouverture dans le cadre du Grand Arles Express. Entrée gratuite. Sur réservation : Du 12 au 13 juin
Week-end d’ouverture dans le cadre du Printemps de l’Art Contemporain. Entrée gratuite : Du 20 au 23 mai
Nocturne. Entrée gratuite. : Jeudi 20 mai 16:00-21:00
Frac - plateaux 1 & 2
Commissaire : Eva Barois De Caevel
Exposition organisée dans le cadre de la Saison Africa2020, avec le soutien d’Axian et de la Fondation H.
En partenariat avec les Rencontres d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.

Les visites des expositions se font sur réservation du 21 mai au 4 juillet pour le respect des conditions sanitaires.

Elle a allumé le vif du passé est une exposition monographique, dans le cadre du Focus Femmes de la Saison Africa2020, de l’artiste et réalisatrice franco-algérienne Katia Kameli. La pratique de Katia Kameli se fonde sur une démarche de recherche : le fait historique et culturel alimente les formes de (...)