Colloque Traverser, le déplacement en suspens

Partenaires : ACTE-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne CRAE-Université de Picardie Jules Verne LESA-Images en transit -Aix-Marseille Université Les Beaux-Arts de Marseille / INSEAMM – Institut National Supérieur d’Enseignement Artistique Marseille-Méditerranée. Laboratoire Architecture Anthropologie -UMR LAVUE 7218 CNRS | ENSA Paris La Villette UMR AUSser n°3329 FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur MUCEM Institut Français au Liban

Après une présentation du collectif Suspended spaces mercredi 3 novembre aux Ateliers Jeanne Barret, le Frac accueille la première journée du colloque consacrée au suspens, dans sa dimension philosophique et géographique. Le déplacement en suspens est aussi question de territoires confisqués ou empêchés, de traversées rêvées ou fantasmées, de frontières visibles ou invisibles. La seconde journée, accueillie par le Mucem vendredi 5 novembre, se concentrera sur l’Algérie.

Le colloque Traverser, le déplacement en suspens, marquera le point de départ marseillais d’une nouvelle recherche du collectif Suspended spaces. En réaction à une période où les déplacements physiques ont été fortement empêchés, il s’agira de travailler sur l’idée de traverser, d’aller vers, un déplacement imaginé, préfiguré, documenté, pour lequel nous chercherons des relais, des récits, des témoins. Nous penserons la traversée vers Alger d’abord, mais la destination finale envisagée sera la ville de Ghardaïa, une cité au plan concentrique tournée sur elle-même, comme un espace entre parenthèses difficile à pénétrer, à appréhender. Le désert et la mer Méditerranée sont des espaces de traversées qui engagent des destins.

La journée accueillie par le Frac sera consacrée au suspens, dans sa dimension philosophique et géographique. Le déplacement en suspens est aussi question de territoires confisqués ou empêchés, de traversées rêvées ou fantasmées, de frontières visibles ou invisibles. Le colloque sera l’occasion de confronter les regards et les points de vue des artistes et de chercheurs, et d’accompagner les projets en cours.

Introduction : Muriel Enjalran, directrice du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur

Matinée : Temps suspendus Coordination : Sally Bonn (CRAE –Université de Picardie Jules Verne) Suspended spaces (Françoise Parfait, Daniel Lê, Éric Valette, Jan Kopp, Jacinto Lageira) – présentation du projet Anne-Valérie Gasc, artiste Amélie Lucas-Gary, écrivaine Arnaud Vasseux, artiste Rym Khene, chercheuse en littérature, photographe (Thalim UMR CNRS) Jacinto Lageira, philosophe (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Après-midi : Le déplacement comme projet Coordination : Julie Martin et Damien Beyrouthy (LESA-Images en transit -Aix-Marseille Université) Romain Bertrand, historien (CERI, Sciences Po-CNRS) Stefanie Baumann, philosophe (Université Nouvelle de Lisbonne) Christophe Viart, artiste et chercheur (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Anne-Laure Amilhat Szary, géographe (Antiatlas des Frontières) Alexandre Field, Le Bureau des guides Marine Schütz, historienne de l’art (CRAE-Université de Picardie Jules Verne) et Alessandro Gallicchio, histoire de l’art (Paris 1-Sorbonne Université), Rue d’Alger

Ce colloque sera suivi d’une table ronde avec les intervenants.