Traits de côte

Lycée Beaussier, Place Galilée, 83500 La Seyne-sur-Mer
Avec la participation de Patrice Le Gal, IRPHE (Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Equilibre).
Interventions menées de décembre 2021 à mai 2022.

Avec la participation de Javiera Tejerina Risso

Crédit : Javiera Tejerina Risso

Pour initier ce nouveau partenariat le Frac et le lycée Beaussier invitent l’artiste Javiera Tejerina Risso à réaliser le projet Traits de Côte avec les élèves de première spécialité arts plastiques du lycée. Ce projet, à la démarche interdisciplinaire, se fonde sur la volonté d’établir des connexions entre la narration artistique et l’analyse scientifique pour réécrire un récit sensible du paysage marin.

L’eau est un élément omniprésent dans la pratique de l’artiste Javiera Tejerina Risso. Titulaire d’un doctorat pratique et théorie de la création artistique, « Comment représenter le monde à travers le rythme des océans », Javiera Tejerina Risso explore les lieux de recherche scientifique et de création artistique pour mettre en forme des expériences poétiques autour de cet élément.

Le projet Traits de Côte s’inspire de l’observation du paysage marin. Associé à une campagne de relevés scientifiques liés à la composition de l’eau, ce projet à la démarche collaborative entre art et sciences vise à explorer les zones de perméabilité entre ces deux disciplines.

Au cours des différents temps d’échanges et de création avec les élèves, l’artiste Javiera Tejerina Risso propose une mise en dialogue des domaines sensible et tangible au sein d’un même processus de création.

Ses interventions, faites de récolte des données et d’expérimentations des différents processus chimiques sur des alliages de métaux seront ponctuées de temps de dialogue et de réflexion. Visant à nourrir le projet, ces temps de rencontres prendront différentes formes : visite du bassin de génie océanique et de la pièce To record water during days réalisée par l’artiste dans le cadre d’une résidence à l’école d’ingénieurs Seatech, et conférence avec Patrice Le Gal (Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Equilibre) et Javiera Tejerina Risso autour de la porosité des disciplines artistiques et scientifiques.

À la manière d’un protocole de recherche, ce projet présente différentes possibilités de mise en exergue de la sensibilité du paysage marin. Ces recherches de récits, d’explorations des zones de perméabilité entre les territoires artistiques et scientifiques se donneront à voir au travers d’une installation composée des expérimentations des élèves, mais aussi d’éléments documentaires annexes venant compléter la lecture et la compréhension du protocole mis en place par l’artiste.