Maël Gros

Aussi rêvent les arbres

En regard des œuvres de la collection du Frac : Hélène Bertin, Jean-Charles Blais, Denis Brihat, Marina De Caro, Éléonore False, François Martin, Matthieu Montchamp, Françoise Pétrovitch, Guillaume Pinard, Steiner & Lenzlinger, Tarkos

En partenariat avec voyons voir — art contemporain et territoire et Terra Rossa — Maison de la Céramique

La Maison de la Céramique Terra Rossa à Salernes, voyons voir et le Frac s’associent pour accompagner et valoriser les productions de l’artiste Maël Gros dans le cadre d’une exposition mêlant ses œuvres avec celles issues de la collection du Frac. Sculpteur et céramiste, l’artiste a ainsi été invité à employer des savoir-faire ancestraux liés à l’argile, bien connue dans la fabrication de tomettes, en vue de créations artistiques contemporaines.

Maël Gros à l’œuvre au cours de sa résidence artistique à Terra Rossa — Musée de la Céramique, Salernes
© Maël Gros. Crédit photographique Nicolas Dani

La commune de Salernes est connue pour sa fabrication ancestrale de tomettes, fournissant ainsi l’ensemble de la Provence depuis le XIXe siècle. Aujourd’hui terre de potiers et de céramistes, la Maison de la Céramique Terra Rossa se porte garant de la mémoire de ce patrimoine en mettant en lumière les différentes techniques et objets issus de cette époque. Terra Rossa convoque également des productions contemporaines au sein de sa programmation culturelle. C’est de cette volonté que découle ce projet de résidence d’artiste et d’exposition au sein de la Maison de la Céramique, avec Maël Gros, mené en partenariat avec le Frac et voyons voir — art contemporain et territoire, structure centrée autour des résidences d’artistes en entreprises artisanales et locales. Grâce au soutien de la commune et des céramistes implantés sur ce territoire, l’artiste Maël Gros a pu ainsi développer un travail autour de la statuaire qui a largement retenu son attention pendant cinq semaines de résidence grâce à la terre argileuse de Salernes, entre l’automne 2022 et l’hiver 2023.

Membre du collectif de la Déviation située sur les hauteurs du quartier de l’Estaque à Marseille, ce sculpteur et céramiste façonne le grès par essais, trouvailles, répétitions et beaucoup de digressions. Il travaille sans croquis, sans modèle, avec peu d’outils et à l’échelle du corps pour que tous ses gestes œuvrent à la forme. Maël Gros pense par colombins. Ils valent pour mots, pour phrasés. C’est là qu’il aime travailler la céramique : à la main et avec la plasticité inhérente à l’argile, dans la possibilité de l’ajout, du retrait, de la reprise, de la reformulation.

Les céramiques de Maël Gros sont assemblées avec du béton, de la cire, du bois, du savon, des huiles… Leur utilisation sont autant d’ouvroirs et de déplacements sensibles pour la forme et sa possible figuration. Le geste et la manière d’éprouver physiquement la matière font partie intégrante de son processus de création. Dans les propositions qu’il a pu faire au cours de ce projet, la confrontation se joue dans la taille même de ses productions puisqu’elles arborent la même envergure que l’artiste. Ce rapport direct permet de considérer différemment l’objet créé, avec un lien de subordination progressivement estompé. En réemployant les motifs floraux dans ses compositions, il les transforme pour leur conférer un nouveau statut en appliquant des émaux colorés. C’est alors tout un univers onirique qui se déploie.

L’ensemble des productions de l’artiste réalisées au cours de cette résidence sont exposées à la Maison de la Céramique, en regard d’œuvres de la collection du Frac choisie par l’artiste.

Terra Rossa, Maison de la céramique
Quartier Les Launes, Route des Quatre Chemins, 83690 Salernes
Ouvert d’avril à septembre, le lundi de 15h à 18h, du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 15h à 18h, le samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 17h, le dimanche et lundi sur réservation.