Fanzine Fiction

Entrée des artistes

D’octobre 2016 à juin 2017
Vernissage le lundi 29 mai 2017 à 18h

La rencontre et les ateliers de pratique artistique avec l’artiste Amélie Laval ont permis aux élèves de développer les problématiques de l’autobiographie et des mythologies personnelles abordées l’année précédente. Dans cette perspective, ils sont amenés à réaliser un Fanzine sous le thème de « Marseille 3017 ».

« Les séances avec les 3eb ont été l’occasion d’approfondir leur découverte du « fanzine » qui avait eu lieu au Frac lors de l’atelier Elastic book. Ils ont pu comprendre les enjeux esthétiques et économiques du fanzine, qui privilégie le « Do It Yourself » et un circuit de fans sans notion de rentabilité.
Ils ont également pu tester un de ses modes de production : l’impression en risographie, répandue dans les années 80 et réutilisée aujourd’hui par les artistes pour la micro-édition et le fanzine contemporain.
Les élèves ont ensuite commencé à travailler sur leur fanzine personnel, en réfléchissant à des thèmes chers aux fanzines dès les années 30, à savoir le futur, la science-fiction et l’urbanité, et en utilisant des techniques propres au Do It Yourself : le collage, la photocopie noir et blanc, le pliage simple sans reliure élaborée. Le résultat de ce travail personnel, c’est « Marseille 3017 »… une collection de petits fanzines qui présente comment ces jeunes imaginent leur ville dans 1000 ans. » Amélie Laval

Amorcé l’année dernière avec une classe de 4e, le projet « C’est pas moi, c’est les autres ! L’autofiction en jeu » est reconduit cette année avec le même groupe d’élèves (classe de 3e).
Inscrit dans la thématique de la Culture et création artistique, ce projet est réalisé dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et réunit les disciplines Arts plastiques et Lettres.
Le thème de l’autofiction est riche de possibilités créatives grâce à l’articulation des notions d’image, de fiction et de réalité. Il fait aussi écho à des préoccupations de l’adolescence : jeux, enjeux de l’identité et de l’altérité.
Pour enrichir leur connaissance du monde de l’art et leur créativité, les élèves suivent, durant toute l’année scolaire, un parcours de visites dans différents lieux culturels de la ville de Marseille (Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, Artothèque du Lycée Antonin Artaud, Atelier de l’artiste Amélie Laval).